Guide avancé des suppléments d’acétylcholine dans les piles nootropiques

Suppléments qui stimulent l'acétylcholine

Le neurotransmetteur Acétylcholine (ACh) joue un rôle de premier plan dans vigilance, concentration, mémoire et humeur. L’ACh contribue également à neuroplasticité qui supporte potentialisation à long terme nécessaire pour former memoire à long terme. Et pour un cerveau sain et optimisé.

Le déficit en ACh a été lié au TDAH, à la maladie d’Alzheimer, à la démence, à la maladie de Parkinson et à la sclérose en plaques.

Mais vous ne pouvez pas prendre l’acétylcholine comme supplément. Il n’y a rien de tel que « pilules d’acétylcholine« , ou « comprimés d’acétylcholine”. Mais certains aliments peuvent aider à stimuler l’acétylcholine (ACh) en fournissant à votre cerveau la choline dont il a besoin pour synthétiser ACh.

Les sources alimentaires de choline sont les jaunes d’œufs, le foie, le lait et d’autres produits laitiers, certaines céréales comme le quinoa et l’amarante, le bacon, l’edamame et les légumes crucifères.

La plupart d’entre nous n’en avons pas assez choline dans notre alimentation pour produire acétylcholine nous avons besoin. Et cela est particulièrement vrai si vous utilisez l’un des nootropiques racetam dans votre pile.

Tant de neurohackers utilisent l’un des suppléments de choline dont nous avons parlé dans la partie 1 – Guide avancé de la choline dans les piles nootropiques de cette série pour stimuler l’acétylcholine. Y compris:

  • GPC Alpha
  • Bitartrate de choline
  • Citrate de choline
  • CDP-Choline

Et d’après notre examen, nous savons que ces nootropiques font souvent bien plus que simplement augmenter l’acétylcholine dans notre cerveau.

Mais nous avons plusieurs autres options disponibles pour aider à augmenter la libération d’ACh dans le cerveau, inhiber sa dégradation, encourager la recapture, stimuler les neurorécepteurs d’ACh ou fournir les ingrédients nécessaires à la création d’acétylcholine.

Ces suppléments nootropiques sont considérés composés cholinergiques. La liste suivante est une brève description des nootropiques naturels et synthétiques qui aident l’acétylcholine dans votre cerveau.

Pour un examen plus détaillé de chacun des nootropiques suivants, cliquez simplement sur le lien en direct associé à ce supplément. Et vous irez sur une nouvelle page qui vous fournira l’historique, le mécanisme d’action, les études cliniques, les notes de dosage, les effets secondaires et les recommandations du nootropique.

Vous pouvez facilement trouver ces suppléments d’acétylcholine sur Amazon, GNC, The Vitamin Shoppe, Whole Foods et parfois même Walmart. Et les racetams sont disponibles chez quelques vendeurs nootropes en ligne de confiance.

Suppléments qui stimulent l’acétylcholine

Acétyl-L-Carnitine (ALCAR)

ALCAR booste l’acétylcholine. C’est un précurseur de la synthèse de acétylcholine en présence de Coenzyme-A. ALCAR fait don d’un «groupe méthyle» pour fabriquer de l’acétylcholine.

Acide alpha-lipoïque

Acide alpha-lipoïque augmente la production d’acétylcholine en activant choline acétyltransférase et augmente l’absorption du glucose. Ce processus fournit plus Acétyl-CoA pour la production d’acétylcholine.

Ashwagandha

Ashwaganda (Withania somnifera) l’extrait inhibe acétylcholinestérase. L’enzyme responsable de la dégradation de l’acétylcholine. Le résultat est une amélioration de la cognition, de l’apprentissage et de la mémoire.quels aliments contiennent de l'acétylcholine

Des chercheurs de l’Institut des sciences médicales de Nizam à Hyderabad, en Inde, ont administré à 20 volontaires sains de sexe masculin des capsules de 250 mg d’extrait standardisé d’Ashwagandha pendant 14 jours.

Des améliorations significatives des temps de réaction ont été signalées à la fin de l’essai. L’étude suggère que L’extrait d’Ashwagandha améliore les performances cognitives et psychomotrices (réaction physique) même lorsque vous êtes en meilleure santé.

Bacopa Monnieri

Bacopa Monnieri (Brahmi) a été donnée aux fidèles de l’Inde ancienne pour aider à mémoriser de longs passages de texte. Et améliorer la cognition.

En tant que adaptogène, Bacopa aide à équilibrer les neurotransmetteurs acétylcholine, dopamine et sérotonine. Et la recherche montre que Bacopa inhibe l’acétylcholinestérase (l’enzyme qui décompose l’acétylcholine). En plus d’activer choline acétyltransférase. L’enzyme qui favorise la création d’acétylcholine.

Les chercheurs ont recherché des études cliniques pour comparer les effets améliorant la cognition du Bacopa Monnieri et du Ginseng au populaire médicament intelligent Modafinil.

L’équipe a constaté que les deux Le bacopa et le ginseng ont mieux fonctionné que le modafinil pour améliorer la précision, la mémoire et la vitesse de traitement.

DHA

DHA (acide docosahexaénoïque) est un acide gras oméga-3. Les niveaux les plus élevés de DHA se trouvent dans phosphatidylsérine (PS). Avec des niveaux inférieurs dans phosphatidylcholine (PC).

PS et PC sont appelés phospholipides. Et constituent une grande partie de la coque interne et externe des membranes des cellules cérébrales. Composées en grande partie de DHA, ces membranes cellulaires régulent l’entrée dans la cellule et contrôlent la fonction des neurorécepteurs. Ce qui facilite la communication cellulaire entre et au sein des cellules.

Phosphatidylcholine (PC) apporte également la choline nécessaire à la synthèse de l’acétylcholine. Et le DHA régule les oscillations calciques, qui sont impliquées dans la libération des neurotransmetteurs, la fonction mitochondriale, l’activation des gènes, le stress oxydatif et le développement et la croissance des cellules cérébrales (BDNF).

Un supplément de DHA est l’un des nootropiques les plus importants que vous puissiez ajouter à votre pile. La posologie quotidienne recommandée est de 1 000 mg de DHA par jour.

Ginkgo Biloba

Ginkgo biloba (Ginkgo ou Maidenhair) est connu pour réguler les neurotransmetteurs, protéger de la dégénérescence des cellules cérébrales, stimuler la circulation cérébrale et est un puissant antioxydant.

La recherche montre également que les capacités d’amélioration cognitive de Gingko sont dues à son effet sur le système cholinergique dans votre cerveau. Il module absorption de choline pré-synaptique et libération d’acétylcholine, régule à la hausse les récepteurs post-synaptiques de l’acétylcholine muscariniqueet a un effet indirect sur la fonction choline en modulant le système sérotoninergique.

Ginseng

Une étude utilisant Cereboost™, une forme de marque de Ginseng américain (Panax quinquefolius)qui a une concentration élevée de ginsénoside Rb1, a amélioré l’activité de l’enzyme choline acétyltransférase (ChAT). ChAT est l’enzyme responsable de acétylcholine la synthèse.

Ce supplément de ginseng a également restauré le cerveau protéine 2 associée aux microtubules (MAP2) ainsi que concentration d’acétylcholine. Et les scientifiques viennent de découvrir que MAP2 est le principal « régulateur de trafic » dans les neurones du cerveau. Ce système de signalisation du trafic neuronal joue un rôle clé dans les maladies du cerveau comme la maladie d’Alzheimer.

Gotu Kola

Gotu Kola (Centella asiatica) est souvent appelé « l’herbe étudiante» à Bali. Parce que ça aiguise l’esprit. L’extrait de Gotu Kola augmente croissance des dendrites et des axones dans les cellules du cerveau qui aide la mémoire.

Le Gotu Kola est riche en saponosides triterpéniques. Ces triterpènes inhibe l’acétylcholinestérase (AChE). L’enzyme qui décompose l’acétylcholine. Cela signifie que plus d’acétylcholine est disponible dans votre cerveau.

Saint-Basile (Tulsi)

Saint-Basile (Tulsi) ou « L’incomparable» est la plante la plus sacrée de la religion hindoue. Et est apprécié depuis des millénaires par Ayurvédagrec, romain, siddha et unani en raison de ses bienfaits pour l’esprit, le corps et l’esprit.

Compléter avec Basilic sacré augmente les niveaux de dopamineest un inhibiteur de la monoamine oxydase (IMAO)et inhibe l’acétylcholinestérase (AChE) qui stimule acétylcholine.

Dosage recommandé de Extrait de basilic sacré est de 300 à 2 000 mg par jour.

Huperzine-A

Huperzine-A est un composé naturel extrait de la lycopode chinoise huperzia serrata. L’huperzine-A est un acétylcholinestérase (AChE) inhibiteur. Ce qui signifie qu’il augmente les niveaux du neurotransmetteur acétylcholine dans votre cerveau.avantages du supplément d'acétylcholine

Les utilisateurs de Nootropics rapportent que l’Huperzine-A donne un coup de fouet à l’énergie mentale. Sans les effets secondaires normalement associés à un stimulant. Une meilleure cognition et une pensée claire sont courantes lors de l’utilisation de Hup-A. Beaucoup signalent une amélioration de la mémoire à court terme. Le rappel est meilleur à long terme.

Des chercheurs du Walter Reed Army Institute of Research à Washington DC ont découvert Huperzine-A serait deux fois plus efficace pour protéger les soldats contre l’effet létal de l’agent neurotoxique soman, comme médicament principal dans ce rôle appelé physostigmine.

Les effets de l’huperzine-A ont duré six heures contre seulement 90 minutes pour le médicament. Les gaz neurotoxiques utilisés dans la guerre chimique attaquent le système d’acétylcholine dans votre corps et votre cerveau.

Iode

Iode est nécessaire à la production de hormones thyroïdiennes T4 et T3. Les récepteurs des hormones thyroïdiennes dans le cerveau aident à réguler la production et l’utilisation de tous les neurotransmetteurs importants.

Hormone de libération thyrotrophique (TRH) augmente acétylcholine (ACh) la synthèse. Une étude a montré que les personnes souffrant d’hypothyroïdie avaient significativement diminué acétylcholine dans l’hippocampe. Et cette administration de T4 niveaux d’ACh normalisés. L’iode est nécessaire pour fabriquer T4.

Mélisse

Mélisse augmente l’activité du neurotransmetteur acétylcholine (ACh) dans votre cerveau. Lorsque votre cerveau envoie des signaux, il utilise de l’acétylcholine pour maintenir les signaux en mouvement. Mais une fois utilisé, votre cerveau élimine l’acétylcholine avec une enzyme appelée acétylcholinestérase (AChE).

L’acide rosmarinique contenu dans la mélisse est un Inhibiteur de l’AChE. En inhibant l’AChE, plus d’acétylcholine est disponible pour stimuler l’apprentissage et la mémoire. Et la mélisse a aussi liaison aux récepteurs cholinergiques propriétés. Ce qui renforce la capacité de l’ACh à se lier à ses récepteurs.

Nicotine

pilules d'acétylcholineNicotine fonctionne principalement en régulant à la hausse récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine (nAChR) dans le cerveau. Stimuler la libération de acétylcholine (ACh), dopamine, sérotonine et glutamate. Augmenter la signalisation neuronale des neurotransmetteurs et stimuler la vigilance, la cognition, la mémoire et l’humeur.

Mais des études ont montré cette régulation à la hausse de nAChR est dose-dépendante. Et trop de nicotine désensibilise ces récepteurs. De faibles doses de nicotine sont donc essentielles pour utiliser la nicotine comme nootropique pour un bénéfice cognitif.

Le National Institute of Drug Abuse a mené une méta-analyse de 41 études en double aveugle contrôlées par placebo menées entre 1994 et 2008. L’analyse a révélé des effets positifs significatifs de la nicotine sur motricité fine, vigilance, attention et précision, temps de réponse, mémoire à court terme et mémoire de travail.

Phosphatidylcholine (PC)

Phosphatidylcholine sert de pool de stockage pour la choline nécessaire comme précurseur pour acétylcholine (ACh) la synthèse. L’ACh est synthétisé à partir de la choline issue de la dégradation de la phosphatidylcholine.

Le PC effectue un 2nd fonction importante dans votre cerveau. L’hydrolyse de la phosphatidylcholine (par un processus appelé hydrolyse catalysée par la phospholipase A2) est utilisé pour faire le acides gras libres AA, oléique, linoléique, linolénique et DHA.

Ces acides gras libres faciliter la transmission synaptique en ciblant récepteurs nicotiniques de l’ACh en utilisant protéine kinase C (PKC). Ce système de messagerie est nécessaire pour potentialisation à long terme (LTP). Les chercheurs ont déterminé que ces acides gras sont essentiels à l’apprentissage et à la mémoire.

Phosphatidylsérine (PS)

Phosphatidylsérine est un composant phospholipidique de la membrane qui enveloppe chacune de vos cellules cérébrales. En fait, Phosphatidylsérine est l’un des boosters de mémoire les plus efficaces connus.

PS fait partie intégrante du flux de neurotransmetteurs cruciaux comme la dopamine et acétylcholine. Et les phospholipides contiennent choline qui est un précurseur de acétylcholine (ACh). Ainsi PS augmentera les niveaux d’ACh dans votre cerveau. Affectant la cognition, la mémoire et l’humeur. Et réduire l’anxiété.

Rhodiola Rosea

En Russie, Rhodiola Rosea est largement utilisé comme remède contre la fatigue, le manque de concentration et la diminution de la mémoire. On croit aussi rendre les travailleurs plus productifs.

Rhodiola améliore l’humeur en influençant les niveaux de sérotonine et de noradrénaline dans votre cerveau. Et les opioïdes « de bien-être » comme les bêta-endorphines. Il aide à réparer et à développer de nouvelles cellules cérébrales (neurogénèse). Rhodiola active la synthèse et la re-synthèse de l’ATP. Et réduit la protéine C-réactive inflammatoire. Protéger vos cellules cérébrales des dommages oxydatifs.

Des chercheurs de l’Université pharmaceutique de Chine ont également découvert que l’extrait de Rhodiola inhibe acétylcholinestérase. Le sens augmente les niveaux d’acétylcholine disponible dans votre cerveau.

Même

Compléter avec SAM-e (S-adénosyl méthionine) augmenter récepteurs muscariniques de l’acétylcholine dans votre cerveau peut stimuler la neuroplasticité. Et augmentez l’apprentissage, la mémoire, l’humeur et même l’odorat et la vision.

Les récepteurs muscariniques font partie d’une grande famille de Récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) qui sont utilisés comme système de messager secondaire intracellulaire.

Protéines G fonctionnent en liant les neurotransmetteurs, les hormones, les facteurs de croissance, les cytokines, les odorants et les photons à la surface de la cellule au GPCR et en activant ce récepteur. Tout ce que vous voyez, entendez, sentez ou goûtez passe par ce processus de signalisation.

SAM-e joue également un rôle essentiel en tant que donneur de méthyle (appelé méthylation) dans la production et la dégradation de tous les principaux neurotransmetteurs de votre cerveau. Y compris l’acétylcholine.

Monophosphate d’uridine

Uridine est un précurseur de la formation de CDP-Choline qui est un précurseur de la formation phosphatidylcholine (PC). Le PC se sépare en choline et sphingomyéline dans votre cerveau. La choline est alors disponible pour former acétylcholine (ACh). Des niveaux optimaux d’ACh sont cruciaux pour les performances cognitives.

Vitamine B1 (Thiamine)

Thiamine contribue à la production de l’enzyme PDH (pyruvate déshydrogénase) indispensable à la fabrication de l’acétylcholine.

Sulbutiamine est un dérivé synthétique de la vitamine B1. C’est simplement deux vitamines B1 molécules liées entre elles. Cette liaison chimique aide la thiamine à traverser plus facilement la barrière hémato-encéphalique. Et est souvent une meilleure alternative dans une pile nootropique que la simple vitamine B1 (thiamine).

Vitamine B5 (Acide pantothénique)

Vitamine B5 est un précurseur dans la biosynthèse de la coenzyme-A (CoA). L’ajout d’un groupe acétyle à CoA rend Acétyl-CoA. Choline + Acétyl-CoA continuer à produire acétylcholine.

Vitamine B12 (Cobalamine)

Vitamine B12 est un cofacteur du cycle à un carbone nécessaire à la synthèse de tous les principaux neurotransmetteurs de votre cerveau, y compris acétylcholinedopamine, GABA, noradrénaline et sérotonine.

La posologie typique recommandée pour un bénéfice nootropique et une santé cérébrale optimale est de 100 mcg ou 1 mg de vitamine B12 (méthylcobalamine) par jour. Les neurohackers de plus de 40 ans et ceux qui ont un problème avec la vitamine B12 l’absorption doit utiliser 100 à 400 mcg ou 1 à 4 mg de B12 par jour. Voir l’examen approfondi de B12 pour plus de détails.

comprimés d'acétylcholine

Acétylcholine et les Racetams

La plupart des nootropiques de la famille des racétams influencent acétylcholine (ACh) d’une manière ou d’une autre. Votre racetam choisi pourrait augmenter le la synthèse de ACh. ça pourrait booster récepteur de l’acétylcholine densité. Ou augmenter l’utilisation de l’acétylcholine à travers le Absorption de choline de haute affinité (HACU) processus dans certaines parties de votre cerveau. Et même moduler le débit d’acétylcholine.

Cela signifie que l’utilisation d’un racetam dans votre pile nootropique nécessite l’ajout d’une qualité choline supplément comme GPC Alpha ou CDP-Choline. Donner à votre cerveau la capacité de fabriquer l’acétylcholine dont il a besoin.

Si vous négligez d’utiliser un supplément de choline, vous ne profiterez pas pleinement de ce racetam. Et finira probablement avec un mal de tête de racetam.

Veuillez vous référer à mon Guide avancé de la choline dans les piles nootropiques pour plus.

Voici les meilleurs racetams pour influencer l’acétylcholine dans votre cerveau.

Coluracétam

Coluracétam (BCI-540 ou MKC-231) est un nootrope liposoluble de la classe des composés racétam. Et est beaucoup plus puissant que le racetam original, Piracetam.

Le coluracétam stimule la conversion de la choline de votre cerveau en acétylcholine (ACh) à travers le absorption de choline de haute affinité (HACU) processus.

Néfiracétammédicaments qui diminuent l'acétylcholine

Néfiracétam est un nootropique liposoluble développé au Japon pour le traitement des maladies cérébrovasculaires. Ce racetam est structurellement similaire à Aniracétam. Et aide à moduler les niveaux de GABA dans le cerveau, ce qui améliore la formation et le rappel de la mémoire, et offre des avantages anti-anxiété et antidépresseurs.

Le néfiracétam potentialise également le présynaptique récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine dans l’hippocampe. Ce qui favorise la libération de glutamate et La potentialisation à long terme (LTP).

Noopept

Noopept est un ampakine nootropique similaire en action à la classe des composés racétam. Et considéré comme jusqu’à 1000 fois plus puissant que Piracetam.

Noopept n’apparaît pas dans les échantillons de sang lorsqu’il est pris comme supplément. Au lieu de cela, il élève les concentrations de cycloprolylglycine (CPG) dans le cerveau.

CPG est un dipeptide composé de proline et glycine qui agit comme un modulateur de acétylcholine la transmission et la fonction des récepteurs AMPA.

Oxiracétam

Oxiracétam est un racétam nootropique soluble dans l’eau. Et considérablement plus puissant que Piracetam. L’oxiracetam améliore choline-acétyltransférase (ChAT) dans votre cerveau. Chat est l’enzyme nécessaire pour stimuler acétylcholine (ACh) la synthèse.

L’oxiracetam améliore également protéine kinase C (PKC) qui affecte Récepteurs M1 de l’acétylcholine. Oxiracetam démontre même la capacité de réparer ces récepteurs lorsqu’ils sont endommagés.

Et Oxiracetam semble prévenir un déséquilibre de l’activité de l’acétylcholine lorsque les récepteurs NMDA fonctionnent mal.

Phénylpiracétam

Phénylpiracétam est un nootropique soluble dans l’eau de la classe des composés racétam. Ce racétam augmente la densité de acétylcholine (ACh)NMDA, GABA et récepteurs de la dopamine dans le cerveau.

Cela se traduit par plus de récepteurs pour chacun de ces neurotransmetteurs importants avec lesquels se lier et renforce leur efficacité.

Le phénylpiracétam a un effet positif sur les performances physiques en augmentant l’endurance et en réduisant la fatigue physique et mentale. En fait, ces effets sont si puissants que le phénylpiracétam a été banni des sports professionnels par la Agence mondiale antidopage.

Piracétam

Piracétam a été développé par le chimiste roumain et le parrain des nootropiques, le Dr Corneliu E. Giurgea en 1964. Il s’agit du premier racetam jamais développé.

Piracetam potentialise le flux de et augmente l’effet de l’acétylcholine (ACh). Et augmente la sensibilité et la densité de ACh récepteurs dans le cerveau.

Pramiracétam

Pramiracétam est un nootrope liposoluble de la classe des composés racétam. Il a été démontré qu’il augmentait considérablement Absorption de choline de haute affinité (HACU) dans l’hippocampe. Cette action renforce acétylcholine (ACh) utilisation qui explique au moins en partie la capacité de Pramiracetam à améliorer la cognition et la mémoire.

Le pramiracétam a également un effet profond sur la synthèse du acétylcholine (ACh). Affectant positivement l’encodage de nouveaux souvenirs, la concentration, la cognition et la neuroplasticité.

Médicaments anticholinergiques

Ne pas utiliser de supplément de choline pendant que vous prenez des racétams n’est qu’un des moyens d’épuiser votre cerveau en acétylcholine. Maux de tête Racetam se produire parce que votre cerveau commencera à se consommer littéralement pour obtenir les éléments de base dont il a besoin pour fabriquer de l’acétylcholine.

Mais ce que la plupart des neurohackers ne réalisent pas, c’est que nous avons facilement accès à beaucoup de médicaments anticholinergiques cela fera un excellent travail pour épuiser votre cerveau en acétylcholine. Médicaments qui diminuent l’acétylcholine.

Tout médicament sur ordonnance ou en vente libre qui bloque l’action de l’acétylcholine est considéré comme un anticholinergique.

Ces médicaments comprennent les antidépresseurs, les antibiotiques, les antihypertenseurs, les antipsychotiques et les antispasmodiques. S’il commence par « anti », il réduira très probablement votre taux d’acétylcholine.

Maintenant, je ne dis pas de ne pas utiliser ces médicaments. Sachez simplement à quel point il est essentiel de remplacer l’acétylcholine perdue ou supprimée lors de son utilisation, par un ou plusieurs des suppléments répertoriés dans cet article.

Suppléments d’acétylcholine – Le dernier mot

Alors voilà. Le meilleurs suppléments nootropiques pour stimuler l’acétylcholine. Vous ne pouvez pas obtenir d’acétylcholine à partir d’une pilule ou d’un comprimé. Vous devez l’obtenir à partir d’aliments ou d’un supplément.Les meilleurs nootropiques pour booster l'acétylcholine

Des niveaux optimaux d’acétylcholine sont essentiels à l’optimisation et au fonctionnement du cerveau.

Votre régime alimentaire, vos médicaments, certains nootropiques et vos troubles neurologiques peuvent tous contribuer à l’épuisement des niveaux de ce neurotransmetteur essentiel, l’acétylcholine.

Nous avons des dizaines de suppléments qui peuvent augmenter la la synthèse d’acétylcholine (ACh), augmenter densité des récepteurs de l’ACh, améliorent comment l’ACh est utiliséet même amplifier le couler d’acétylcholine dans votre cerveau.

Mais le fonctionnement de chacun de ces suppléments nootropes varie d’une personne à l’autre. Ce qui fonctionne pour moi peut ne pas fonctionner aussi bien pour vous. L’expérimentation est essentielle pour trouver la meilleure combinaison pour la chimie et la génétique de votre cerveau.

Une note finale – si vous avez affaire à une perte de mémoire inhabituellement importante. Perte de mémoire qui se sent dans votre intestin comme si c’était pire que ça ne devrait l’être. Ne prenez pas de risques en essayant tous les suppléments nootropiques et en espérant le meilleur. Faites-vous une faveur, à vous et à votre famille. Et consultez un neurologue qualifié.

Laisser un commentaire